36 ACTIONS pour se former autrement

Placer l'humain au centre

L'ambition des 36 ateliers et stages de ce catalogue est de « se former autrement ». Dans des domaines aussi variés que la gestion-pilotage d'activités, l'analyse des pratiques, l'oralité et l'écriture, et la communication, les intervenants font le choix de vraiment placer l'humain au centre. Donc de proscrire de leurs contenus, approches et références tout ce qui déshumanise. Autrement dit : de se situer à contre-courant de la tendance dominante qui génère insignifiance, déshumanisation et réduction de notre pouvoir créer, agir et dire.

Elle vient de loin, cette tendance1. Elle s'amplifie avec les ans2. Elle touche toutes nos organisations3, lieux de travail, d'activité et d'apprentissage. Et, en retour, elle génère un effet d'étouffement, des souffrances, des tentatives d'échappement : une prise de conscience est suivie de la recherche de voies de recours, d'alternatives et de pratiques de résistance.

Nous vous proposons, avec ces 36 actions de formations, un clin d'oeil à 36, l'année des congés payés et des loisirs (skolé, en grec ancien, qui a donné école)Avec des rencontres où la parole vaut, où le travail de la pensée n'est pas méprisé, et où il n'y a pas de client qu'il faudrait caresser dans le sens du poil. Donc pas un formatage pavé de formules douces et tendance et trompeuses. La seule volonté n'y suffit pas : pour pouvoir résister aux vents dominants et placer l'humain au centre il y a un travail à engager.

Toutes et tous peuvent accéder à ces stages et ateliers courts : en activité ou pas, dans le secteur public ou le privé, membres d'associations ou pas, dans le secteur public ou le privé. Certaines sont ouvertes sur inscriptions individuelles dans le Nord – Pas de Calais. Toutes sont accessibles en France et en francophonie, dès lors qu'une organisation les commande pour un groupe constitué. Et, avec la « réforme » du droit à la formation (voir pages 4 à 6) c'est surtout l'intégration dans un plan de formation (convenu avec l'employeur, dans le secteur privé) qui rend économiquement accessibles, d'une façon ou d'une autre, ces actions de formation, parfois assemblées en parcours et plan de formation (voir page 7). Ce droit ne s'usera que si nous ne nous en servons pas. Nous souhaitons qu'à la sortie de notre prochain catalogue, fin 2017, les conditions soient meilleures qu'en 2015 pour l'accès à ces travaux d'éducation culturelle dans le cadre de votre formation continue.

Audrey Delemer, Dominique Cresson et Cie

1- Charlotte Herfray (Vivre avec autrui ou le tuer, Erès – Arcanes, 2009) a identifié que cette tendance dominante est arrivée en Europe de l'ouest après la guerre via le plan Marshall qui comprenait des stages de formation aux valises pleines de concepts, théories et notions fonctionnalistes, comportementalistes et novlanguistes (dirait George Orwell).

2- Elle s'amplifie, avec d'autres concepts, théories et effets de manipulation du langage postérieurs au plan Marshall.

3- Elle touche nos entreprises, grandes ou petites, nos services publics, nos univers professionnels, mais aussi nos organisations associatives, syndicales et politiques, mais encore nos médias, nos divertissements et jusque dans nos univers privés.